=> 944542 visites

  => suivez-nous sur :


 

1... 2... 3 groupes à l'affiche d'une soirée MJC d'exception pour un généreux 60ème anniversaire.



MJC, Espace Concert, 20h30


Samedi 13 décembre 2008


Tarifs: 5€ / 2€ adhérents MJC.
Carte Région Loisirs acceptée.



60dudh.amnesty.fr

www.myspace.com/anawave

www.myspace.com/grandfinal

 
En concert
avec Amnesty


1948-2008,10 décembre: la DUDH a 60 ans! La DUDH? La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Amnesty International* fête les 60 ans de cette grande Dame en musique.
La MJC partage cet événement célébré par l'association internationale de défense des droits humains, avec la programmation d'un concert le 13 décembre.
Trois groupes se partagent l'affiche. Trois styles bien trempés.
N.M.K. incarne l'option folk rock,
Aña, le versant trip-hop/rock
(photo ci-dessus)
Grand Final,la tendance indie rock.photo ci-dessous

Aña
Duo formé en janvier 2003, Aña (prononcé Ania) sort un premier album [en attendant] en janvier 2004 puis un 2ème intitulé « Que le temps passe… » en novembre 2006. Le groupe a produit, enregistré et mixé ses deux albums. Ces 2 opus ont été reconnus auprès des radios (Le Mouv’…), du Web et de la presse spécialisée (Rock Sound, Longueur d’Ondes, D-Side, Rock One, Presto…).
Sur scène, Aña compte près de 100 concerts depuis 2003 notamment avec Emily Loizeau, Miossec, Franck Black, Nosfell, Gomm, Mademoiselle K, Daniel Darc, Bumcello, Zenzile, Mon Côté Punk…
Duo assurément atypique, Amandine et David Fontaine-Rebière présentent une musique d’une beauté froide, ambiguë et déroutante, fluctuant toujours entre douceur et brutalité, sensualité et énergie survoltée.
Assumant le choix d’être deux sur scène, ils endossent chacun plusieurs rôles : batterie, basse, clavier, sampler et voix se succèdent et se mélangent en un tourbillon hypnotique.
Se débarrassant du superflu, ne gardant que l’essentiel, ils délivrent un trip hop rock torturé inclassable.
Minimaliste, Aña offre une musique dense et compacte qui vous garde en éveil. On dit qu’Aña ne fait rien comme les autres …



Grand Final
Activistes acharnés postés sur tous les fronts de la scène indé*, le duo Le Mat / Thieulen aka Grand Final, c’est 66,66% de Dickybird qui se retrouve autour d’un projet minimaliste dans la forme mais très en relief dans la texture. Libéré de toutes les contraintes du passé, Grand Final s’en donne à cœur joie dans cet univers recentré à la fois narcissique et jouissif où chacun admet enfin qu’il est l’ombre de lui-même sans pour autant omettre l’autre.
Doris Le Mat-Thieulen (guitare/chant) et Jean-François Thieulen (batterie/percussions) s’accouplent à la vie/à la mort comme à la scène, font toujours du boucan et chantent toujours en anglais. Ne chasse pas le naturel, voilà qui t’évite le galop! Na... na... na...na...nè-re...
* XTT Records (promotion, production concerts/disques, booking, méfaits sonores en tout genre), Bang (distro disques indé), Southern Records (responsables antenne française), Le 657 Libre (fanzine).

NMK
NMK... comme: Niko, Michel et Kevin, un trio interprétant des compositions originales. Version duo, Niko (guitare, harmonica et chant) et Michel (basse et chant)s'approprient aussi des classiques du folk anglo-saxon (Neil Young, Bob Dylan, Leonard Cohen...) ou de la chanson contestataire et poétique française (Brassens, Brel...).
Leur interprétation mêle à la fois le souci de la fidélité à l'esprit de la composition, et celui de faire ressortir et raviver l'intention des auteurs-compositeurs.
Pour la soirée du samedi 13 décembre, les musiciens font le choix symbolique d'interpréter en particulier «les chansons qui nous paraissent les mieux inscrites dans les combats pour la liberté ».

*Le public pourra profiter de cette soirée pour mieux connaître l'association Amnesty International qui diffusera infos, vidéos et présentera ses actions du moment.

Qui est Amnesty International ?
« C'est un mouvement mondial composé de bénévoles qui oeuvrent en faveur du respect des droits de l’être humain et choisissent, par solidarité, de consacrer une partie de leur énergie et de leur temps à défendre les victimes des violations des droits humains.

La vision d’Amnesty International est celle d’un monde où chacun peut se prévaloir de tous les droits énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme et d’autres textes relatifs aux droits humains.

Afin de poursuivre cet idéal, Amnesty International mène de front sa mission de recherche et d’action pour prévenir et empêcher les graves atteintes aux droits de l’intégrité physique et mentale, à la liberté de conscience et d’expression et prévenir toute forme de discrimination.
Amnesty International est indépendante de tout gouvernement, de toute puissance économique, de toute tendance politique et croyance religieuse.

Sa seule et unique préoccupation est de contribuer impartialement à la protection des droits humains.

Amnesty International est un mouvement démocratique et autonome, qui regroupe plus de 2,2 millions de membres et de sympathisants actifs dans plus de 150 pays et territoires.
Ses ressources proviennent essentiellement de dons et des fonds réunis par le mouvement. »
pour en savoir plus : cliquer sur le lien ci-contre

 

 
• L’automne à la loupe
Ce n’est pas parce que c’est l’automne que les joies de la nature entrent en hibernation !...

• Les insectes font leur cinéma
Dès le début de soirée, le jardin public de l’abbaye s’anime en la présence d’insectes (am...

• Bienvenus aux jardins accueillants !
Dans le cadre du cycle de conférences naturalistes menées par l’Antenne nature de la MJC e...

• Une semaine « théâtrale » avec la MJC
Ce n’est pas une représentation, ni deux, mais bien neuf auxquelles les troupes théâtre, e...


 

• Tremplin
La 10ème édition du tremplin Musiques Actuelles, organisé par la MJC, en partenariat avec ...