=> 1805336 visites

  => suivez-nous sur :


 

Solidaire, alimentaire: ces mots ont une résonance forte auprès d’assos bernayennes qui partagent l’affiche avec la MJC.



Au cinéma le Rex, à Bernay, à 20h30


Jeudi 21 novembre 2013


Entrée : 6,60 € /5,40€ en tarif réduit Boîte à films.



Les deux films à l’affiche





 
Solidaires ?
Alimentaire mon cher…


Sensibiliser le public aux enjeux durables est une vocation majeure de la MJC. L’éducation à l’environnement prend une dimension particulière avec le cinéma. La création et le développement de son festival du film Nature et Environnement sur le territoire eurois en est une illustration. Et c’est très naturellement que la Maison des Jeunes et de la Culture met en lumière le Festival national de films documentaires ALIMENTERRE, qui se tient jusqu’au 30 novembre.

A partir d’une sélection de films documentaires, ce festival invite à des débats ouverts et participatifs sur les enjeux agricoles et alimentaires Nord-Sud. Cette septième édition met en avant les thèmes de transition agricole durable, gaspillage alimentaire, conditions d’élevage animal, agroécologie, surpêche et accords de libre-échange.

La MJC est l’un des 600 partenaires relais de l’événement en France. Et à Bernay, la soirée programmée le 21 novembre, au Rex, prend une dimension solidaire supplémentaire en s’inscrivant dans le cadre de la Semaine Internationale de la Solidarité.
De fait, ce sont huit associations bernayennes qui s’associent à ce projet convivial. Ainsi le CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement), DECLIC, le Secours Catholique, le Secours Populaire, le Carrefour des cités, les Restaurants du Cœur et La Boîte à films sont aussi partenaires de cette démarche, lancée l’an dernier à l’initiative de l’antenne bernayenne du CCFD.

Deux films ont retenu l’attention de la MJC autour des questions clé des ressources et de l’alimentation, à la fois en terme de qualité et de souveraineté alimentaire des populations. Un sujet indissociable des problématiques de déforestation, agro-écologie, surpêche, exploitation de l’eau. Mais avec une perspective positive car ces images témoignent d'initiatives locales, montrent comment les gens ne se résignent pas mais au contraire mettent en œuvre, avec les moyens du bord, des alternatives.
Ce regard positif et constructif est une valeur essentielle dans la notion d’environnement durable telle que la promeut la MJC et dans sa vocation à transmettre, faire connaître au public le plus large possible.
Aussi la projection se poursuivra par une rencontre avec Teyeb Watt, pêcheur mauritanien et fondateur d’une coopérative à Nouadhibou, le port du doc «les poissons ne font pas l’amitié»


 

 
• Quelles mésanges en Normandie ?
Visiteuses assidues de nos mangeoires hivernales, précieuses auxiliaires des jardiniers, l...

• 13ème Festival
Génération Durable

Acteur pédagogique, le festival définit la culture comme ambassadrice pertinente et féd...

• Ciné-concert
Nanouk l'esquimau
Le centenaire

Confirmant la pertinence que la culture est une ambassadrice fédératrice des questions ...

Au revoir les Extases en musique avec Moonya
La musique va accompagner la fin de l’été et de rendez-vous privilégiés. Un événement fest...


 

• Résidences d’artistes :
un « luxe » nécessaire

La diffusion artistique et l'ouverture culturelle constituent des piliers de la mi...