=> 944560 visites

  => suivez-nous sur :


 

Des besoins alimentaires élémentaires… La preuve en images et en témoignages.



Au cinéma le Rex, à Bernay, à 20h30


Jeudi 21 novembre 2013


Entrée : 6,60 € /5,40€ en tarif réduit.



Solidaires ?
Alimentaire mon cher…






 
Les deux films à l’affiche


« Le pain des Tropiques » (60mn)
Thèmes clé : souveraineté alimentaire / déforestation / agroécologie
contexte: 78 % de la population haïtienne vit sous le seuil de pauvreté absolue (moins de 1 $ US / jour)
40 % de la population souffre d'insécurité alimentaire.
La déforestation a atteint près de 98 % du territoire.
En Haïti, le manioc occupe une place importante dans la production locale de tubercules, soit 45% de la production vivrière.

Le film: Dix mois après le séisme de janvier 2010, les populations paysannes d’Haïti menacées par le choléra et le cyclone Tomas n’attendent ni l’État ni la Communauté internationale pour résoudre les problèmes liés à la faim. Ce film va à leur rencontre pour essayer de comprendre ce « pays en dehors » qui reste debout envers et contre tout. Au fil des étapes de la fabrication de la cassave, une galette populaire issue de la transformation du manioc, nous découvrons la lutte quotidienne des paysans haïtiens pour l’indépendance alimentaire et contre les pires ennemis de la « Perle des Antilles » : le déboisement, l’érosion et l’appauvrissement des sols.

Note d’AlimenTerre : Autour des actions menées sur la valorisation de la production et la transformation locale de manioc, le réalisateur nous amène à la rencontre des associations locales qui oeuvrent pour la diffusion de la connaissance et des techniques de productions auprès des paysans. Leur approche est parfois basée sur des méthodes créatives (chansons « slogans ») et surtout sur le dialogue, l'information et une démarche progressive qui prend en compte les savoirs locaux.

Bernard Simon est un réalisateur indépendant. Ses premiers films sont tournés en Afrique pour des ONG. Après 4 ans en Côte d’Ivoire, il est retourné en Normandie en créant « Arc-en-ciel productions » spécialisé dans la production de documentaires.



« Nouadhibou : les poissons ne font pas l’amitié » (26 mn)
Thèmes clé : Surpêche / Exploitation des eaux / Sécurité alimentaire
Contexte: un pêcheur artisanal attrape une demi-tonne de poissons en dix jours. Un navire usine peut en capturer 250 tonnes par jour.

Le film:Dans le port de Nouadhibou, des milliers de pêcheurs artisans sont confrontés à l’épuisement des ressources. Des chalutiers européens capturent d’énormes quantités de poissons dans le cadre du plus gros contrat de pêche au monde. Mais un nouvel acteur apparaît, la Chine, qui par ses investissements séduit le gouvernement mauritanien. Mais cela n’arrange pas les affaires des pêcheurs artisans…

Note d’AlimenTerre : Un film pédagogique, aux images et sons magnifiques, qui présente les principaux enjeux autour de la surpêche, le rôle de la pêche pour les populations locales aussi bien au niveau économique que pour la sécurité alimentaire, la tension entre qualité et quantités massives destinées à l'exportation et disponibilité en poisson sur les marchés locaux, les quotas.

François Reinhardt est un cinéaste français, spécialisé en journalisme reporter d’images. En 1995, il crée la chaîne télévisée CAP TV et est le correspondant dans le sud-ouest de la France des agences internationales WTN et Reuter’s TV.

 

 
• L’automne à la loupe
Ce n’est pas parce que c’est l’automne que les joies de la nature entrent en hibernation !...

• Les insectes font leur cinéma
Dès le début de soirée, le jardin public de l’abbaye s’anime en la présence d’insectes (am...

• Bienvenus aux jardins accueillants !
Dans le cadre du cycle de conférences naturalistes menées par l’Antenne nature de la MJC e...

• Une semaine « théâtrale » avec la MJC
Ce n’est pas une représentation, ni deux, mais bien neuf auxquelles les troupes théâtre, e...


 

• Tremplin
La 10ème édition du tremplin Musiques Actuelles, organisé par la MJC, en partenariat avec ...