=> 1175063 visites

  => suivez-nous sur :


 

C'est l'histoire de l'ascension de deux groupes, l'un venu de Rennes, l'autre du sud-ouest. Parcours express des aventures musicales de Dahlia et Löbe Radiant Dub System.



salle des fêtes


Festival Mêl-T-zart'S, samedi 19 novembre


Festival organisé par la MJC



www.dahlia-music.com

lobe-rds.com



 
Dahlia et Löbe


Dahlia joue le Grand Jeu
Evocation florale ou de femme fatale, la musique de Dahlia est à cette image: sensible et captivante, douce et vénéneuse...
Le groupe naît en 1999 autour de l'idée simple de réunir la voix de Guillaume et le violoncelle d'Armel autour d'un répertoire folk/pop original. Révélé par une sélection au Printemps de Bourges 2001, Dahlia fait ses premiers concerts, en France et à l'étranger, en première partie de Tarmac ou dans des festivals.
Le premier album sort en 2002. Le duo est alors rejoint par le « troisième homme », Yves-André à la batterie. Nouveaux festivals et rencontre du prestigieux label Wagram Music.
Et voilà en raccourci l'itinéraire qui conduit aujourd'hui Dahlia à nous livrer « le grand jeu », son dernier album. « Baignant dans la musique, le chant apporte avant tout une ligne mélodique supplémentaire et aime à ponctuer et à jouer avec les notes et les rythmes. Les textes quant à eux, privilégient l'évocation à la description. »
Ce 19 novembre, venez ouvrir les oreilles pour un live de ce mélange pop, rock folk servi sur le plateau de Mêl-T-zart'S.


Löbe irradie le dub
Löbe Radiant Dub System, LRDS pour les intimes, n'est pas né de la dernière nuit. Formé en 1996, le duo Löbe devient quatuor en 2000 et prend alors son nom actuel. Avec plus de 150 concerts au compteur, ce groupe du sud-ouest aime à partager le plaisir du live dub.
« Vibe disciple » (Jarrings Effects) est le cinquième album de LRDS, mais c'est aussi le premier composé à quatre musiciens, avec l'arrivée de la guitare. Un album volontiers qualifié de « très personnel et d'une élégance explosive », présenté comme « une vraie gourmandise » de mélodies. Mélodie étant « le maître mot » de cet opus composé de neuf titres.
Qu'en disent les médias? « Travaillée autour des mélodies et des voix considérées comme un instrument à part entière, la musique de Löbe conserve une grande part d'un dub somme toute classique mais y insuffle des touches de pop ou de hip hop, le tout sur fond de machines et de samples subtilement imposés. (...) Le résultat ne s'explique pas mais produit un effet relaxant (...) Löbe n'agresse pas, Löbe séduit! ». « Vide Disciple, c'est l'équilibre parfait entre dub, rock et électro ». De quoi patienter en attendant le prochain album sur lequel LRDS travaille déjà.

 

 
• Les mammifères normands entre terre et ciel
Quel est le point commun entre chauve-souris, loutre et hérisson ? Ils font partie de la f...

• Earplugs en concert
Derrière son masque, EarPlugs crée avec ses claviers et ses drumpads. Evoluant dans le sty...

• Nos déchets valent de l’or !
L’étiquette qui colle au mot «déchet» reste peu appétissante... Nos déchets, tout juste bo...

• Strange O’Clock en concert
Comme un arbre aux feuilles multicolores au milieu du désert... Fasciné par les richesses ...


 

Demain ...
dans nos lycées normands

Son festival Génération Durable du film Nature et Environnement en est une illustration, l...